Les informations à savoir sur l'assurance santé

Accédez à nos produits dédiés aux complémentaires santé et aux garanties hospitalières.

Pourquoi souscrire une assurance complémentaire santé ?

La protection sociale obligatoire appelée assurance maladie n'offre qu'une couverture partielle des dépenses de santé. Si en règle générale le taux de prise en charge est important pour les hospitalisations et pour les soins en rapport avec une ALD (Affectation de Longue Durée), il est en revanche bien inférieur pour les soins courants concernant la majorité des Français.

Assurance santé - Explications
Explications sur l'assurance santé

Les régimes obligatoires ne tiennent jamais compte du prix réels des honoraires versés aux professionnels de santé mais se réfèrent à leur propre base de remboursement appelée BRSS (Base de Remboursement de la Sécurité Sociale).

Les 3 principaux régimes gestionnaires de l'assurance maladie obligatoire sont :

Des régimes particuliers subsistent comme ceux des mines, de la RATP, de la SNCF, de l'assemblée nationale, du sénat...

Quelques exemples des taux de remboursement appliqués par l'assurance maladie :

Les taux de remboursements de la sécurité sociale
Taux de remboursements de la sécurité sociale

Certains postes ont en apparence un taux de remboursement "correct" mais sur une base de remboursement dérisoire par rapport aux prix pratiqués comme tout ce qui concerne l'optique, les prothèses dentaires et auditives.

Si on ajoute à cela l'absence totale de participation des régimes obligatoires pour les dépassements d'honoraires, les forfaits journaliers en cas d'hospitalisation la chambre particulière et certaines techniques comme l'implantologie, on se rend compte qu'il est souhaitable de souscrire une assurance complémentaire santé pour éviter un reste à charge trop important.

Auprès de qui peut-on contracter une assurance complémentaire santé ?

3 catégories d'organismes sont habilitées à proposer et gérer ce second niveau de remboursement :

Ces intervenants proposent 2 types de garanties :

Sur tous ces contrats il y a une taxe qui sert à financer la CMU-C (Couverture Maladie Universelle Complémentaire) et l'ACS (Aide à l'Acquisition d'une Complémentaire Santé) octroyée aux personnes ayant des revenus modestes.

La loi du 13 août 2004 a inculqué la notion de "contrats responsables" interdisant aux organismes d'assurance complémentaire santé de rembourser la contribution forfaitaire de 1€, les franchises médicales et les pénalités infligées par l'assurance maladie obligatoire en cas de non-respect du parcours de soins coordonnés.

Quelle garantie complémentaire santé choisir ?

Il n'y a pas de norme réglementaire à appliquer mais il est utile de se poser 2 types de questions avant de souscrire.

Les besoins :

Les moyens :