Calculs du maintien de salaire : règles et formules

Il est essentiel de bien comprendre les règles de calcul du maintien de salaire afin d'en percevoir les avantages mais aussi les limites de ce service. A savoir que toutes les compagnies n'assurent pas les mêmes sommes. Cela signifie que vous ne pourrez pas prétendre aux mêmes pourcentages, selon l'assureur qui couvrira ce besoin, que celui-ci soit relatif à votre propre volonté ou à un contrat souscrit par votre employeur. En revanche, on cherche en général à calculer le revenu journalier pour bien cerner les sommes qui seront perçues dans le cadre du maintien de revenus.

Calculs du maintien de salaire
Calculs du maintien de salaire

Le régime obligatoire pour un salarié couvre la plupart du temps 50% des revenus mais ce n'est pas systématique. Ainsi, il est nécessaire de commencer par calculer le montant des sommes proposées par le régime obligatoire afin de déterminer le manque à gagner. Cela permet de cibler le besoin précisément et d'être armé au moment de faire une demande de devis pour une assurance de perte de revenus. Ne pas hésiter à effectuer de nouveaux calculs de maintien de salaire net à chaque fois qu'une proposition est faite et à tenir compte également des cotisations demandées. Cela donne l'opportunité de calculer le rapport entre la dépense et l'éventuel bénéfice réalisé grâce au contrat.

Le salaire à prendre en considération en brut ou en net ?

La règle de calcul est relativement complexe mais elle met en avant un élément important : lorsque l'on se base sur le salaire brut, au moment de calculer les indemnités journalières de sécurité sociale, le salarié va bénéficier d'une rémunération qui sera supérieure à son salaire. Cela est lié au fait que les IJSS (Indemnités Journalières de la Sécurité Sociale) sont totalement exonérées de cotisations, ainsi si l'on s'en tenait au brut, on verrait apparaître une différence de montant au bénéfice du salarié. Pour pallier à ce type de situation illogique, il est nécessaire de se baser sur le maintien de salaire net, pour ne jamais dépasser celui-ci (convertir le brut en net). Une déduction est effectuée sur le salaire brut pour que le résultat soit cohérent.

Concernant les indemnités journalières de la sécurité sociale, elles sont majorées si vous avez des enfants à charge, passant ainsi de 50 % à 66,66 %. Elles sont également soumises à des limites, puisqu'un plafond réévalué chaque année existe.

Qui effectue la prise en charge ?

Il est important de savoir qu'il existe différentes prises en charge distinctes dans le cadre de ces indemnités complémentaires. Qui indemnise ? Il peut s'agir dans certains cas de l'employeur, de la sécurité sociale, ou d'une assurance complément de salaire que vous aurez souscrite de votre côté. Tout dépend de la situation, du métier, des conventions collectives mais aussi de l'employeur, selon qu'il soit issu du privé ou de la fonction publique.

Besoin d'aide ?